Réussir son expatriation


Réussir son ou ses expatriations peut être un défi majeur. Perte de repères, nouveau pays, nouvelle langue et, ou, nouvelle culture, comment surmonter le changement et s'épanouir dans sa nouvelle vie.




Une famille prépare son déménagement.
Mettre toutes les chances de son côté pour réussir son expatriation.




Comme tout changement majeur qui intervient dans une vie, l'expatriation demande une dépense d'énergie considérable pour s'adapter.


S'adapter à toute cette nouveauté, s'adapter à un nouveau fonctionnement, des nouvelles habitudes, un nouvel entourage....



S'adapter pour ensuite s'habituer, c'est apprendre, découvrir et être confronté quotidiennement à un cadre qui n'est ni pas familier. Se construire, réunir sa famille c'est une être dans l'effort, dans la compréhension et l'acceptation.


Se ménager dans cette nouvelle quête, cette découverte de l'expatriation qui un challenge, un défi et qui n'est souvent pas le premier dans une vie.


Prenez le temps, et conscience que rien n'est simple. Il faut du temps, et surtout il faut prendre soin de soin avant de prendre soin des autres.


Recentrez vous, soyez à l'écoute de vos émotions, de vos besoins.


Veillez à préserver votre sommeil car c'est bien souvent le premier à subir les conséquences d'un stress important.


Bien dormir pour bien se reposer, et s'épargner un tourbillon et cercle vicieux d'angoisses, d'appréhensions, de peurs ....



La sophrologie, et qui plus est un(e) sophrologue spécialisé(e) pour les personnes expatriées saura vous accompagner.


S'expatrier c'est partir, quitter.


Laisser derrière soi un monde, une existence qu'on a construite. Quitter son "chez soi", lieu de souvenirs, quitter sa famille et ses amis, repères affectifs. Quitter des habitudes dans lesquels on avait construit, on s'était construits.



Et puis c'est la rencontre, la découverte d'une culture nouvelle et inconnues, d'une langue, d'un pays avec ses mœurs et ses coutumes, un climat nouveau aussi parfois.



Quand l'expatriation est pour raisons professionnelles, c'est recommencer à chaque fois, quitter et faire le deuil d'une vie qu'on laisse derrière soit et à nouveau l'inconnu.



La découverte d'un nouvel environnement, d'une nouvelle culture, cette sensation de déracinement à chaque déménagement peut entraîner des bouleversement individuels et familiaux.


Ce sont aussi de nouvelles perspectives, nouvelles réalisations, nouvelles rencontres qui s'ouvrent à nous.




Retrouver son équilibre personnel, retrouver sa place au sein de sa famille, s'adapter et trouver sa place au sein de ce nouvel environnement.


Plus que jamais, la sophrologie permet à tout expatrié d'avoir un espace, un temps pour se faire du bien.


C'est précieux.


Un sommeil de qualité, et se sentir bien dans sa peau sont indispensables pour avancer et se retrouver.



Une bulle de douceur, de sérénité pour respirer et se détendre,


Réapprendre à respirer, se poser et se reposer pour vivre.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout